Archive for the ‘Poésie’ Category

Lettre Ouverte à l’Usine de la part de Nathalie. Une voisine qui lui veut du bien.

16 décembre 2009

L'Usine, Genève

L'Usine, Genève, photo Allert, cc

Par une nuit froide de décembre, le dimanche 6 exactement qui concluait la 16 eme  édition de l’uzinécézamis. Incluant des spectacles en représentation unique sans aucun moyen de les revoir (ce qui en fait tout le charme). Et aprés les performances de Gréta Gratos- dans un tribute to Bashung qui m’a laissé pantois- mais que vous ne verrez jamais car cet hommage n’était pas à vendre. Aprés bien d’autres mélant art lyrique,théâtre,danse,rock et films courts. Une magnifique jeune femme répondant au doux prénom de Nathalie se mua en poésie sonore dans une déclamation d’amour à l’espace culturel auto-géré, par un texte intitulé : Lettre Ouverte à l’Usine.(Dont voici la teneur).

Dpuis ma fenêtre, je la vois tous les jours ….

Quand le soleil l’éclaire elle est belle, et quand la pluie s’agite, elle est toujours gracieuse, avec sa verrue grise, luisante…Sur le toit.

Au début elle m’impressionnait….Sa grandeur, ses hauts plafonds, ses baies vitrées avec tous ces gens qui se baladent….Ses ateliers d’artistes….Minimalistes pour les uns, bordéliques pour les autres.

Tout ça m’intriguait et m’amusait.

Puis finalement, j’ai pénétré l’insondable bloc!…..J’y suis rentrée par la petite porte. La petite porte du théâtre, j’y’ai suivi un cours et j’y’suis restée. Depuis mon optique a completement changé, et je comprends enfin ce qui vous attire autant chez elle!

Son effervescence, sa générosité, sa joie.

Alors ce soir je lui souhaite un bon anniversaire à ma chère Usine. Je suis certaine que dans 20 ans elle aura toujours le plus bel âge, 20 ans.

Une voisine qui vous aime…..

Nathalie.

L’INVITé DE REGAFODIL: TIEMOKO TRAORE(Poète Burkinabé)

14 octobre 2009

–  LIBERTE – (En Verticale)

Loin  là-bas, des êtres humains croupissent dans la misère.

Ivres  de vin de palme, croyant oublier leurs soucis.

Blessés  dans leurs corps et  âmes.

Ecrasés  par  le  poids de leurs semblables.

Rejetés par une minorité de personnes, usant de la force des armes.

Traités comme des êtres  sans chair, sans coeur et sans foi.

Ebranlés  par un système qu’ils n’ont pas choisi, et qu’ils subissent.

– By  Tiémoko Traoré –

PS:  Déja paru du même auteur: L’ AMITIE (voir Regard Africain.wordpress.com)

L’invité de Regafodil: L’AMITIE. de Tiémoko Traoré- Poète Burkinabé.

6 juillet 2009
Tiémoko Traoré

Tiémoko Traoré

Tiémoko Traoré m’est tombé comme un cadeau du ciel au moment ou, saisi par le deuil et l’effroi, dûs au décés de mon père Djamel, je n’étais plus rien qu’une douleur  ambulante tentant de faire le tri de mes souvenirs Algériens, et reprenant le souffle de mon courage qui se dérobait sous les larmes solitaires et recluses, dans une tanière Genevoise ou plus rien ne comptait vraiment pour moi si ce n’est la fornication de quelques speciwomen, en sûs bien entendu de mes écrits et de la tâche qui m’incombait au sein de Regards Africains. C’est aprés avoir fondé le TTAG(www.ttag-regaf.ch) que je fis la connaissance de Tiémoko Traoré arrivé en Suisse la même année que moi, en l’occurence 1993. Conteur, compositeur, jouant de la « Sanza » et du « Kalimba » instruments typiquement Africains, il est aussi Auteur de poèmes et interprète. C’est donc dans le domaine précis de la poésie qu’il interviendra  régulierement dans le blog Regard Africain au même titre que Rosalie Muswamba pour la littérature Africaine- que nos lecteurs ont déja eu le plaisir de lire-  Afin d’enrichir le journal et de participer à son évolution future.

Tiémoko Traoré a participé à moults émissions Radios et de télévisions( TSR-Temps présent- Espace 2, Couleur 3) a animé des spectacles de rue et joué dans des pièces de théatre. Il peut aussi s’improviser fakir sur sa planche et même cracheur de feu( avis aux amateurs)! Que dire de plus si ce n’est que c’est un personnage attachant, empli de bonne humeur et de réconfort, humaniste et doté d’un sens de l’amitié qu’ il poétise par le texte qui suit. Bonne lecture. Fodil Belhadj. (Prochain Invité: DJ RAS MALI)

– L’AMITIE-  (Texte de Tiémoko Traoré)

C’est un contrat tacite entre deux personnes sensibles et vertueuses.

Je dis sensibles, car un moine, un solitaire peut n’être point méchant et vivre sans connaitre l’amitié.

Je dis vertueuses, car les méchants n’ont que des complices. Les voluptueux ont des compagnons de débauche.

Les interessés ont des associés, les politiques assemblent des factieux.

Le commun des hommes oisifs a des liaisons, les princes ont des courtisans.

Les hommes vertueux ont seul des amis!

Faire en priant le tour des misères du monde, ces misères réclament que tous, la main dans la main, nous formions une grande chaine d’amour.

Lorsque, vous rencontrez un homme trop lâs pour vous donner un sourire, laissez- lui le vôtre.

Il faut aimer les autres malgré leurs défauts, comme on s’aime soi-même malgré les siens.

– L’amitié construit-

– La force détruit-

PS: Ce texte peut-être écouté sur la radio littéraire en podcast(www.shéhérazad.ch)